enfant s'amusant à regarder à travers une loupe

Vision de l'enfant : un contrôle permanent

La vue d’un enfant se construit progressivement, de la naissance jusque 6-7 ans. Il est donc essentiel durant cette période d’accorder la plus grande attention à sa vision. Aujourd’hui, en France, on estime qu’un enfant sur six de moins 5 ans présente une ou plusieurs anomalies visuelles. C’est pourquoi, plus tôt les problèmes visuels seront détectés et corrigés, plus grandes seront les chances de récupération d’une bonne acuité. Explications.

 

Comment repérer les problèmes de vue de votre enfant ?

Plusieurs signes peuvent vous alerter sur un éventuel problème de vue de votre enfant :

  • Il se frotte les yeux avec insistance
  • Il a souvent les yeux rouges
  • Il se plaint régulièrement de maux de tête
  • Il plisse souvent les yeux
  • La lumière le gêne
  • Il a le nez collé à ses livres
  • Il se cache souvent un œil
  • Il tourne toujours la tête du même côté

Tout signe suspect justifie une consultation chez l’ophtalmologiste. Le meilleur conseil reste de faire contrôler la vue de votre enfant au moins une fois par an.

 

Soyez vigilants

Bien ou mal voir sont des notions subjectives pour un enfant. Même s’il est parfois en âge de parler, difficile pour lui de vous alerter sur un éventuel trouble oculaire. C’est donc à vous qu’il revient de garder un œil sur les siens !

 

Des contrôles dès la naissance

Dès les premiers jours, un bébé peut être soumis à de nombreux tests de vision pour contrôler son acuité visuelle. Les règles de PMI (Prévention Maternelle Infantile) prévoient une première visite obligatoire au bout de 8 jours, une seconde à 9 mois et une troisième à l’âge de 2 ans. Ces visites ne sont pas à prendre à la légère. Il est en effet prouvé qu’un trouble visuel précocement diagnostiqué a plus de chance d’être facilement corrigé. Un enfant présentant par exemple un strabisme pourra, dans la plupart des cas, corriger celui-ci s’il est dépisté avant 2 ans. Certains experts estiment que dépister et corriger la vue des bébés avant 1 an éviterait, chaque année, à plus de 40 000 enfants de devenir malvoyants.

 

Qui contrôle la vision de l’enfant ?

Ce sont principalement les pédiatres et les médecins généralistes qui effectuent les premiers contrôles. Toutefois, pour mesurer l’acuité visuelle, l’ophtalmologiste peut également intervenir très tôt.

 

Prématurés : une vigilance accrue

La vision des enfants prématurés, qui représentent 6% des naissances en France, peut être affectée par des pathologies spécifiques comme la rétinopathie du prématuré. Ces enfants ont 8 fois plus de risques de souffrir d’une maladie de l’œil et nécessitent donc une attention particulière.

 

Suivi à l’école : une étape cruciale

Lors de la scolarisation, la vue revêt une importance capitale. Durant son parcours scolaire, l’enfant sollicite en permanence sa vision lors de l’apprentissage de la lecture et de l’écriture. Il est donc recommandé de consulter un ophtalmologiste dès l’entrée en maternelle, puis à 6 ans lors de l’entrée au CP. Il est également important de ne pas négliger la visite effectuée au sein de l’école. En effet, de nombreuses actions ont été conduites pour former le personnel scolaire aux techniques de dépistage. Celles-ci permettent de détecter de nombreux troubles visuels afin de les corriger le plus rapidement possible.

 

Pour aller plus loin, consultez l’article « Comment choisir les lunettes de votre enfant »