cross
loupe
cross
arrow-left
cross
Nous contacter
geoloc Trouver un magasin Prendre RDV Prendre rdv

Indice de protection solaire

Quel indice de protection solaire choisir pour ses lunettes de soleil ?

L’indice de protection solaire représente le niveau de protection des verres teintés de vos lunettes de soleil. En effet, les verres protègent vos yeux en filtrant les rayons nocifs du soleil et notamment les ultraviolets. Selon le degré de teinte des verres, un marquage ou norme CE doit être apposé sur les lunettes pour vous informer du niveau de protection que vous apportera votre paire de lunette de soleil.
Guide des Indices de protection solaire

Catégorie 0 - Indice de protection S0 :

Faiblement teintés ces verres de lunettes ne filtrent que jusqu’à 19% de la lumière du soleil. Cette catégorie de protection est la plus basse et n’est pas adaptée en cas d’exposition prolongée à une lumière forte du soleil. 

Catégorie 1 - Indice de protection S1 :

Légèrement teintés, ces verres filtrent entre 20 et 57% de la luminosité solaire. La catégorie 1 se prête bien à un ensoleillement limité par exemple à un ciel gris ou voilé. Si vous partez à la montagne en période de ski où la réverbération est constante, ne prenez pas cette catégorie.

Catégorie 2 - Indice de protection S2 :

La catégorie 2 filtre entre 58% et 82% de la lumière solaire. Valable pour un ensoleillement moyen mais hors période d’été où la luminosité ambiante est en général à son maximum.

Catégorie 3 - Indice de protection S3 :

Recommandé : cette catégorie 3 est celle que l’on retrouve le plus souvent pour les lunettes de soleil et on comprend pourquoi. Ces verres solaires filtrent entre 83% et 92% des rayons du soleil et sont parfaitement adaptés aux contextes à forte luminosité solaire que ce soit pendant les périodes estivales (plage, mer) et hivernales (montagne et ski). 

Catégorie 4 - Indice de protection S4 :

Ces verres de catégorie 4 sont extrêmement efficaces. Ils filtrent jusqu’à 97% de la lumière du soleil. Utilisés en cas de conditions extrêmes comme par exemple l’alpinisme en haute montagne ou sur les glaciers où la réverbération est très forte. Attention, cette catégorie est interdite pour la conduite automobile car elle altère la vision et la perception des couleurs.