L'hypermétropie

null

L’hypermétropie est un défaut visuel dû à un œil géométriquement trop court. Elle se traduit par une vision floue et oblige le jeune hypermétrope, s’il ne porte pas de verres correcteurs,  à fournir un effort pour obtenir une vision nette.

De 12 à 20 ans, l’effort de mise au point est encore facile pour voir correctement de loin. Or, les jeunes passant beaucoup de temps devant l’ordinateur, la télévision ou la console de jeux, ils doivent fournir un effort plus important pour tendre vers une vision rapprochée correcte. Ils sont donc particulièrement vulnérables face à l’hypermétropie.


Les manifestations de l’hypermétropie chez les jeunes

Lorsque le réflexe d’accommodation est permanent, il entraîne maux de tête et fatigue visuelle. Les signes qui peuvent vous alerter sont les yeux rouges et/ou larmoyants, voire une sensation de tiraillement à l’arrière des yeux. Ces manifestations justifient la consultation chez un ophtalmologue et parfois le port de verres correcteurs.

Correction de l’hypermétropie chez les jeunes

Lorsque vous suspectez une hypermétropie chez le jeune de 12 à 20 ans, prenez rendez-vous sans attendre. Le médecin ophtalmologiste peut proposer des solutions pour corriger l’hypermétropie. Il peut prescrire :

  • Des lunettes correctrices équipées de verres correcteurs convexes épais en leur centre et minces en périphérie. Plus son hypermétropie est forte, plus les verres sont lourds et épais.
  • Des lentilles de contact : l’ophtalmologue effectue des tests d’adaptation pour s’assurer que le jeune supportera sans inconfort ce type de correction visuelle.