cross
loupe
cross

Vos magasins ALAIN AFFLELOU vous accueillent en toute sécurité. Prenez rendez-vous dès maintenant.

  • Femme
  • Homme
  • Enfant
arrow-left
cross

Vos magasins ALAIN AFFLELOU vous accueillent en toute sécurité. Prenez rendez-vous dès maintenant.

L'hypermétropie

Définition de l'hypermétropie

Définition de l'hypermétropie

L’hypermétropie est un défaut visuel qui implique un réflexe d´accommodation pour voir correctement, l´œil d´un hypermétrope étant trop court par rapport à sa puissance. L´hypermétropie voit cet effort décupler pour obtenir une vision de près satisfaisante, ce qui entraîne une vision floue à 30cm.

Selon les personnes âgées de 20 à 40 ans, la vision de loin est plus ou moins difficile. L´hypermétropie "n´auto-compense" plus aussi aisément que lorsqu´il était enfant. Sa vision de loin comme sa vision rapprochée baissent.

Lorsque la vision de loin est satisfaisante, on parle fréquemment à cet âge, de presbytie précoce car les premiers signes recensés sont souvent associés à une presbytie.L´effort d´adaptation étant de plus en plus permanent, il est susceptible d´être à l´origine de maux de tête et d´une fatigue visuelle. Cette symptomatologie justifie une consultation chez un ophtalmologue pour obtenir si besoin des verres correcteurs.  

Corriger l’hypermétropie chez l’adulte de 20 à 40 ans

Il est recommandé de ne pas attendre pour consulter un spécialiste.

L'ophtalmologue prescrit à son patient hypermétrope de 20 à 40 ans :

    • Des lunettes équipées de verres correcteurs convexes ou convergents capables de compenser la puissance dioptrique de l’œil chez l’hypermétrope. Un objet regardé grâce à ce type de verres paraît plus grand qu’il ne l’est réellement. Ce qui explique, sur une ordonnance établie par l’ophtalmologue, la présence du signe + et du nombre de dioptries précédant le type de verre correcteur.
    • Des lentilles de contact. L’ophtalmologue prend le temps de renseigner son patient sur les différents verres de lentilles. Il existe, en effet, des lentilles journalières, hebdomadaires, mensuelles ou bi-mensuelles. Un test d’adaptation est nécessaire : il permet au professionnel de la vision de conclure si l’hypermétrope est capable de supporter des lentilles de contact.