Notre mission

Tout savoir sur la vue

Tout savoir sur la vue

Alain Afflelou produit plusieurs millions de montures chaque année. Il propose des collections tout en utilisant son savoir-faire et son expertise d’opticien-lunetier. Son objectif premier est de créer des collections qui procurent un maximum de confort aux porteurs de lunettes notamment grâce à la qualité des matériaux utilisés et aux procédés innovants et exclusifs.

De nos cinq sens, c’est la vue que nous sollicitons le plus. C’est grâce à l’œil que nous pouvons apprécier le monde qui nous entoure.

L'anatomie de l'oeil

L’œil est directement relié au cerveau. Il s’agit d’un globe mobile composé de la cornée, de l’iris, du cristallin et de la rétine, des organes vivants et des muscles fondamentaux permettant de voir convenablement.


La cornée – dont la forme est comparable à celle d’une lentille – est le premier contact avec l’œil. Il s’agit d’une membrane protectrice extrêmement sensible qui contribue au mécanisme de la vision.

Derrière la cornée se trouve la pupille : il s’agit du trou noir situé au centre de l’iris. Son rayon s’agrandit ou se rétrécit en fonction de la luminosité extérieure (plus la lumière est forte, plus la pupille est petite, et inversement) et en fonction des mouvements de l’iris. L’iris détermine la couleur des yeux.

En poursuivant notre progression au plus profond de l’œil, juste derrière l’iris, nous pouvons découvrir le cristallin. Cette lentille biologique est élastique et transparente. Tel un système autofocus, il a pour rôles :

• de faire la mise au point pour que la vision soit nette • d’absorber une partie des UV


Enfin, au fond de l’œil se situe la rétine, un organe qui reçoit l’image visualisée, la traite puis – par l’intermédiaire du nerf optique – la transmet au cerveau.

Le moindre défaut de l’anatomie de l’œil peut entraîner une amétropie comme la myopie, l’hypermétropie ou l’astigmatisme qui altèrent l’acuité visuelle et entraînent le port de verres correcteurs.

L'acuité visuelle

On appelle acuité visuelle la capacité de déceler un objet situé le plus loin possible du sujet.


Pour évaluer les performances visuelles d’une personne, il est nécessaire de mesurer cette acuité visuelle en déterminant la capacité à déchiffrer un objet placé à une distance définie. Cette lecture se fait tout d’abord avec un œil, puis avec l’autre, et enfin avec les deux yeux. 


La mesure de l’acuité visuelle de chaque œil s’exprime en dixièmes. Voir nettement un caractère d’environ un centimètre de hauteur situé à cinq mètres de distance correspond à une acuité visuelle de 10/10ème. Ce qui permet de lire, écrire, regarder la télévision ou conduire sans avoir recours à des verres correcteurs. Jusqu’à 15/16 ans, il n’est pas rare que l’on puisse mesurer des acuités de 15/10ème.

 

Les troubles de la vue

 

1.   La myopie

La myopie est un défaut visuel qui apparaît généralement pendant l’enfance ou l’adolescence. Une personne myope a une bonne vision de près mais perçoit de façon floue les objets situés au loin. Un œil myope est souvent trop long ou trop puissant.

En savoir plus sur la myopie

 

2.   L'astigmatisme

Tout comme la myopie, l’astigmatisme est un défaut visuel. L’astigmatisme se caractérise par une courbure inégale de la cornée. La cornée a une forme de ballon de rugby, contrairement à celle d’un œil sans défaut qui ressemble à une balle de ping pong. La vision est donc imparfaite, floue et déformée, aussi bien en vision de loin qu’en vision de près.

En savoir plus sur l'astigmatisme

 

3.   L'hypermétropie

L’hypermétropie survient lorsque l’œil est trop court ou pas assez puissant. L’hypermétrope sans lentilles ou verres correcteurs doit fournir un effort de mise au point afin d’avoir une vision nette. Cet effort est nécessaire en vision de près principalement, mais peut également l’être en vision de loin. Cet effort constant peut provoquer des épisodes de fatigue visuelle accompagnée de maux de tête.

En savoir plus sur l'hypermétropie

 

4.   La presbytie

La presbytie n’est pas une amétropie, mais une évolution naturelle des yeux. C’est autour de 45 ans qu’apparaissent les premiers symptômes de la presbytie. Le presbyte est d’abord obligé de tendre les bras pour lire, chercher un meilleur éclairage, puis porter des lunettes pour voir de façon nette et confortable en vision de près. 

En savoir plus sur la presbytie

 

Afflelou, expert de l’optique depuis des années, s’efforce de proposer à tous, les meilleurs verres à la pointe de l’innovation.

Plus d'informations sur les verres